Lire la Parole de Dieu, un sermon en plein air, danses sous la pluie d’été, dessiner des images dans des équipes, des conférences et des plats savoureux : tout cela est appelé le “pique-nique avec les sans-abri”.

Pour la troisième année consécutive les Sœurs mariales de la Médaille Miraculeuse, les Prêtres de la Mission de Saint-Vincent de Paul, des bénévoles et des représentants de Caritas-Spes ont organisé le «pique-nique avec les sans-abri” à Kiev à la fin du mois de Mai. Cet événement est destiné aux personnes qui se sont retrouvés dans des circonstances difficiles de la vie: des personnes solitaires, les personnes financièrement défavorisées et ceux dépourvus de leurs maisons. 109 personnes ont répondu à l’invitation. L’organisation a duré plusieurs jours: les cookies et les mini pizzas ont été cuits, des sandwichs, pilaf savoureux et une salade ont été préparés. D’ailleurs, les bénévoles ont préparé un programme de divertissement intéressant pour que chaque invité au pique-nique peut oublier ses soucis quotidiens et se sentir comme étant dans une famille, afin qu’ils puissent se sentir membres à part entière de la société.

L’ambiance était très chaleureuse, joyeuse et gaie: les organisateurs voulaient que tout le monde se sentent la chaleur et la gratitude pour leur venue et de laisser les autres prendre soin d’eux. Le temps a fait quelques changements au programme, il n’a pas laissé les organisateurs faire tout ce qui avait été prévu. Cependant, la chose principale est que ceux qui ont participé au pique-nique ont reçu une force  de chaleur et d’espoir. Le titre de «pique-nique avec les sans-abri», souligne que tous ses participants ont partagé le pain et la joie à part égale. Dans l’année de la Miséricorde de Dieu, nous avons l’occasion de faire des actes concrets loin des mots et de servir les enfants de Dieu qui sont dans le besoin, pour effectuer l’amour et les œuvres de miséricorde de Dieu, même maintenant, en suivant l’exemple de saint Vincent de Paul.

Henri Bremond a écrit: “Vincent de Paul ne devient pas un saint parce qu’il était charitable, mais il était charitable parce qu’il était un saint.” Et d’une sainteté qui était un auto-dévouement complet et total au Christ et à l’Église.

Une galerie de photos est disponible dans l’article original sur famvin français.