Origines

Lorsque l’Alliance Famvin avec les personnes sans-abri (FHA en anglais) s’est demandée comment nous pouvons travailler ensemble pour offrir une réponse concrète à l’itinérance, nous nous sommes inspirés du travail collaboratif de la Famille Vincentienne il y a presque 400 ans.

Tout a commencé quand Vincent a reçu l’équivalent d’un million de dollars du roi Louis XIII comme fonds de dotation pour la mission de la Congrégation en 1643. Vincent a choisi d’utiliser cet argent pour construire 13 petites maisons près de Saint-Lazare, la maison-mère de la Congrégation de la Mission, pour prendre soin des enfants abandonnés. Les dépenses courantes de ces maisons ont été prises en charge par les Dames de la Charité alors que les Filles de la Charité prenaient soin des enfants abandonnés. En travaillant ensemble, la Famille Vincentienne a aidé des milliers d’enfants qui seraient morts dans les rues.

Mais ce partenariat vincentien a fait beaucoup pour les personnes sans-abri. Il a fourni de l’aide aux personnes déplacées dans les zones de guerre de l’Alsace-Lorraine et a soutenu et hébergé des réfugiés fuyant la zone de combat. En 1652, il a conduit à la création de l’Hôpital « Nom de Jésus » pour abriter, habiller, nourrir et former des personnes âgées vivant dans les rues ou dans les bas-fonds de Paris. Il a été à l’origine du lancement des Petites Ecoles qui assuraient l’alphabétisation et l’instruction des pauvres, leur permettant d’échapper à la pauvreté intergénérationnelle qui conduisait souvent au sans-abrisme.

Nous nous sommes inspirés des 13 maisons de Vincent. Il a constaté un besoin et a répondu par une action concrète. Aujourd’hui, nous sommes confrontés aux mêmes problèmes que Vincent a affrontés, mais à l’échelle mondiale. Sur les 7 milliards de personnes sur la planète, près de 1.2 milliard sont sans-abri—ils ont été déplacés, vivent dans des taudis ou dans les rues de nos villes. Plusieurs d’entre eux sont refoulés au moment où ils sont le plus dans le besoin – un rappel brutal de ces mots qui atténuent la joie de l’histoire de l’enfance de Luc : « Il n’y avait pas de place pour eux dans l’auberge » (Luc 2, 7).

La Campagne « 13 Maisons » a été créée pour répondre à cette réalité, tout en apprenant et en imitant l’œuvre de St Vincent lui-même.

Vous pouvez en savoir plus sur le travail de Saint Vincent avec les pauvres ici.

Si vous voulez en savoir plus sur La manière de participer à la Campagne « 13 Maisons », prière de cliquer ici.